Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) Solutions Numériques et Matérielles pour l’Environnement et le Vivant (NuMEV) a été créé en 2011, grâce au financement du Plan d’Investissements d’Avenir (PIA1), sous la tutelle de l’Université de Montpellier, du CNRS, de l’INRA, de l’INRIA et de Montpellier SupAgro. Sept des huit laboratoires du Département scientifique MIPS lui sont associés.

L’objectif du LabEx NuMEV est de soutenir le développement des activités des équipes de sciences du numérique, physiques ou de l’ingénieur du site de Montpellier dans leur mouvement vers les interfaces avec les sciences de l’environnement et du vivant. Il soutient financièrement des projets de recherche, le recrutement de doctorants ou de post-doctorants, des achats d’équipement, et des opérations d’animation scientifique ou de formation.

Site web du LabEx NuMEV

L’initiative-clé « Data & Life Sciences » montée par le projet I-SITE MUSE (Key initiative MUSE) fait notamment suite à l’Institut de Biologie Computationnelle (financé par le PIA). Elle a pour objectif de faire émerger une communauté, en créant de nouvelles synergies et en favorisant les collaborations interdisciplinaires. A long terme, elle deviendra le lieu où chercheurs et ingénieurs se retrouvent pour échanger autour du stockage et du traitement des données massives, de l’apprentissage automatique, de l’intelligence artificielle.

L’initiative a pour mission de former les jeunes chercheurs, d’animer la communauté et de lui offrir des services. La réunion des compétences d’experts de la bioinformatique, de la biostatistique et de la gestion de données, permettra notamment de dresser et de mettre à jour une cartographie, répondre aux demandes des communautés des sciences du vivant et d’attirer des chercheurs vers des thématiques pivots. Par ailleurs, la KIM Data & Life Sciences permettra de renforcer les liens avec les partenaires économiques, à l’instar d’HORIBA Medical, membre fondateur de la fondation MUSE et de starts-up locales impliquées dans le processus de création d’entreprises dans le domaine de la gestion et le traitement des données biologiques.

L’initiative va déboucher à court terme sur la création d’un Institut Sciences des Données de Montpellier (ISDM) qui rassemblera à la fois les initiatives de formation et d’animation scientifique de l’initiative-clé et les moyens de calcul offerts par la plateforme de calcul Meso@LR.

Site web de la KIM Data & Life Sciences

MSOccitanie (MSOc) est une initiative montpelliéraine membre du réseau MSO France constitué pour favoriser les collaborations entre les laboratoires académiques et les entreprises dans le domaine de la modélisation, de la simulation et de l’optimisation numériques.

MSOc est présent sur les sites de Montpellier et de Toulouse. Le noeud montpelliérain rassemble des laboratoires du Département scientifique et un partenaire :

  • l’Institut Montpelliérain Alexander Grothendieck (Université de Montpellier et CNRS)
  • le Laboratoire de Mécanique et Génie Civil (Université de Montpellier et CNRS)
  • le Laboratoire d’Informatique, Robotique et Microélectronique de Montpellier (Université de Montpellier et CNRS)
  • le Laboratoire Charles Coulomb (Université de Montpellier et CNRS)
  • les équipes-projets INRIA associées aux laboratoires du Département scientifique
  • le laboratoire Mathématiques, Informatique et Statistique pour l’Environnement et l’Agronomie (Montpellier SupAgro et INRA)

E-mail